APPLE PAY : ON VOUS EXPLIQUE TOUT.

Jeudi 22 Septembre 2016 par Pierre CHAUCHOY

Apple Pay, apparu il y a bientôt deux ans aux États-Unis, est arrivé le 19 juillet 2016 en France. Le service de paiement sans contact par Apple très sécurisé va simplifier vos passages en caisse. Approchons ce service à travers 6 points.

Ajout d’une carte bancaire et paiement

Vous ne pouvez ajouter que des cartes bancaires appartenant aux banques partenaires du projet, c’est-à-dire : la Banque Populaire, la Caisse d’Épargne, Carrefour Banque et Endered. Pour ajouter une carte bancaire, ouvrez l’application Wallet, puis sélectionnez “Ajouter une carte bancaire” ; vous pouvez soit prendre en photo votre carte bancaire, soit ajouter les informations manuellement. Définissez un code de sécurité puis choisissez sur quel appareil vous souhaitez recevoir un code de vérification. Pressez “next” puis entrez le code reçu. C’est fini, votre carte est désormais activée et prête à utilisation.

Lors d’un paiement, vous pouvez simplement approcher l’iPhone de la zone de paiement sans contact en posant votre doigt sur le bouton home, sinon vous pouvez ouvrir l’application, mettre le doigt sur le bouton home pour déverrouiller le service puis passer le téléphone sur la surface de paiement sans contact. Pas de panique, si vous avez plusieurs cartes de paiement, vous pouvez définir une carte de paiement par défaut. Il est possible d’enregistrer jusqu’à 8 cartes de paiement. Pour le moment, vous pouvez effectuer un achat d’un maximum de 300€ avec Apple Pay.

La sécurité renforcée

Apple mise avant tout sur la sécurité de son service ; lors de l’ajout d’une carte de paiement, un identifiant unique est généré avec votre numéro de carte et vos identifiants sont enregistrés dans une Puce nommée “Secure Element”. Votre numéro de carte n’est donc à aucun moment enregistré sur votre téléphone. Lors d’un paiement, un hacker réussissant à intercepter vos données ne peut donc rien faire avec celles-ci. Le NFC étant connu pour être piratable, le chiffrement de toutes ces données rassure pour les plus inquiets.

A noter que l’utilisation de la technologie “Touch ID” reste la plus sécurisée. En effet, lors du paiement, vous devez poser votre doigt sur le bouton “Home” afin d’avoir accès au paiement en reconnaissant vos empreintes.

En cas de perte ou de vol, bien entendu, vous pourrez vous rendre sur votre compte Apple afin de désactiver votre “device account number”, c’est à dire votre compte Apple Pay.

Apple Pay est-il compatible avec mon iPhone ?

Le service est disponible sur iPhone SE, 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6S, iPhone 6S Plus, mais aussi sur Apple Watch connectée à un iPhone 5 ou plus. Vous pourrez payer dans les magasins équipés du paiement sans contact, en voici quelques-uns : Carrefour, Boulanger, Orange, Sephora, la FNAC ...

Avec l’iPad Pro, l’iPad Air2, l’iPad Mini 3 et 4 et ultérieurs, vous aurez uniquement la possibilité d’effectuer des paiements en ligne. Le service sera prochainement disponible sur Mac.

Un déploiement progressif en France

Arrivé le 19 juillet 2016, Apple Pay reste très peu utilisée en France à cause du déploiement timide des banques françaises. Les cartes Visa et Mastercard seront notamment les seules supportées et reconnues par Apple Pay. La banque populaire, la Caisse d’Epargne, Carrefour banque et Endered sont à ce jour les seules banques s’étant investies dans le projet. Le Crédit Agricole va rejoindre Apple Pay le 1er décembre 2016. Les membres des autres banques ne peuvent donc pas directement inscrire leur carte sur l’application, car elle ne sera pas compatible.

Mais dans ce cas là, pas de panique, “boon” est un service qui supporte n’importe quelle carte de paiement. Vous pourrez prochainement en France utiliser ce service via Apple Pay. Les 12 premiers mois sont gratuits avec boon, cependant, par la suite, ce sera 0.99€ par mois. A noter que lors d’un virement bancaire ou de l’ajout de crédit via une carte de débit, boon ne vous prélève pas de montant ; à contrario lors d’un ajout avec une carte de crédit : boon vous subtile 1% du transfert à compter d’au moins 1€. Un service se révélant assez prometteur pour attendre l’arrivée des banques manquantes, et si vous avez la passion d’effectuer des virements bancaires. Si boon ne vous convient pas spécialement et que vous êtes client chez Orange internet ou mobile, Orange Cash sera là pour vous avant la fin de l’année 2016, adoptant un principe similaire à celui de boon (virements bancaires non taxés, autrement 0,79€ par transaction).

Encore si peu répandu en France, Apple Pay va prochainement se joindre avec des nouvelles banques telles que le Crédit Agricole et LCL. Ces partenariats vont permettre au service de s’agrandir dans l’hexagone.

Les statistiques du mobile Parlez-nous de votre projet