Panda et Penguin, c'est qui les patrons ?

Vendredi 31 Octobre 2014 par

Depuis plusieurs années, Google met régulièrement à jour deux algorithmes, boulversant le référencement naturel. Le principe du référencement naturel est simple : classer les sites selon la pertinence des informations qu'ils contiennent en fonction des requêtes émises. Grâce à ses algorithmes, Google espère mettre en avant les sites dits “de qualité” et rétrograder les autres dans les profondeurs du net. Récemment, Google à mis à jour ses algorithmes, voici un tour d'horizon des pratiques de ce fameux ‘Panda’ et de son ami.

Lancé en août 2011 en France, nous avons pu constater que certains sites ont été pénalisés plus que d’autres comme les comparateurs de prix, les sites e-commerce ou encore les forums de discussion. Des sites connus ont fait les frais de Panda tels Pixmania ou Boursorama, qui ont vu leur visibilité sur Google dégringoler. Mais le vis va encore plus loin car sur un même secteur d’activité, du jour au lendemain, Google peut pénaliser un site et à l’inverse, son rival peut gagner en visibilité. Cela a été le cas de la Société Générale qui a perdu 10% de visibilité, tandis que son rival BNP Paribas a gagné 30%.

En France, chacun a pu préparer l’arrivée de ce nouvel algorithme car celui-ci est sorti 6 mois auparavant aux États-Unis, laissant quelques mois aux entreprises pour en comprendre les rouages et adapter leurs stratégies SEO. Cela n’est pas toujours le cas, certaines mises à jour sont mondiales, il est donc plus difficile d’anticiper. A défaut, il faut réagir rapidement !

Avec l’explosion d’internet, des milliers de sites émergent tous les jours, mais certains sont jugés de moindre qualité et sont pénalisés, nous parlons ici de sites avec du ‘duplicate content’ ou ceux dont l’utilité est jugée limitée par Google.

Panda tient également compte des avis des internautes, ils peuvent donc faire pencher la balance d’un côté ou d’un autre, la e-réputation de son site n’est donc pas à négliger.

Nous l’avons vu, Panda s’intéresse au contenu. Nous allons voir que Panda n’est pas le seul à batailler, il peut compter sur son ami ‘Penguin’ … Non, ce n’est pas une plaisanterie de notre part, Google a bien lancé Penguin pour la première fois en avril 2012. Il a été mis en place pour pénaliser les sites suroptimisés ayant recours à des pratiques externes, à l’instar du netlinking.

En résumé, Panda s’attaque aux sites internet de moindre qualité contenant peu de contenu ou avec du contenu dupliqué en dégradant leur classement dans les résultats de recherche. Panda se concentre donc sur des critères de référencement en rapport avec le contenu interne du site. Récemment Panda a fait de parler de lui avec sa version 4.1 qui a affecté entre 3 et 5% des requêtes selon les pays.

Quant à Penguin, il pénalise les sites utilisant des techniques de netlinking non-conformes à celles prescrites dans les guidelines de Google. Ainsi, ces deux algorithmes sont complémentaires. Nous pouvons résumer leur rôle comme ceci : lors de vos recherches sur Google, vous faire ressortir les sites internet proposant un contenu de qualité et n’ayant pas recours à des pratiques abusives de netlinking.

Chez UBG Interactive, nous accordons une grande importance à la qualité de votre référencement, qu’il soit naturel ou payant. Votre site internet est optimisé au maximum pour vous démarquer rapidement de vos concurrents. Une stratégie juste et précise est mise en place avec vous et nous vous conseillons sur la qualité du contenu à adopter en fonction de votre domaine d’activité.

Les statistiques du mobile Parlez-nous de votre projet