LA GÉOLOCALISATION INDOOR, UN SYSTÈME QUI VOUS RENDRA LA VIE PLUS FACILE.

Mercredi 26 Octobre 2016 par Pierre CHAUCHOY

Aujourd'hui, le GPS permet de se localiser dans une ville, mais pas dans un immeuble à plusieurs étages, ni dans sa propre maison. La géolocalisation indoor a pour but d'utiliser les micro-technologies (micro-localisation) afin de vous retrouver dans votre maison ou dans votre magasin. Annoncée il y a plus de trois ans, la technologie iBeacon par Apple était censée lancer ce phénomène, qu'en est-il aujourd'hui, quelles sont les entreprises qui la mettent en avant et quelles sont les technologies utilisées par ce dispositif ?

Le Wi-Fi Positioning System (WPS).

LE WPS est l’outil idéal pour toutes les enseignes commerciales : le client n’a ni besoin d’une application, ni besoin de réseau, il nécessite juste un téléphone. Le public visé se nomme les “mobinautes”. Le WPS utilise un système d’empreintes comportant le RSS et le SSID du côté du point d’accès, et de l’adresse MAC du côté du routeur. Grâce à un simple ping du téléphone permettant de récupérer ces informations, l’appareil réussit à être géolocalisé avec un écart de précision de 2 mètres maximum en fonction du nombre de positions renseignées dans la base de données du routeur. C’est finalement un bon compromis pour les enseignes recevant des clients, vous trouverez plus bas dans cet article des entreprises utilisant le WPS.

Wibree, ou Bluetooth Low Energy (BLE) ou "Bluetooth Smart".

Il est utilisé par la fameuse technologie iBeacon d’Apple. Compatible avec la majorité des smartphones actuels (équipés de la Bluetooth 4.0 ou plus), il est bien moins consommateur en énergie ce qui va en réjouir plus d’un. En effet, on a toujours peur que les nouvelles technologies telles que le Bluetooth ou le NFC réduisent nos batteries en miettes. Le BLE est dix fois moins consommateur que son parent, le Bluetooth.

Autres technologies

L’infrarouge, les ultrasons, l’éclairage LED, la RFID et le signal TV font partie des technologies abordables en matière de géolocalisation indoor, ou même plus précisément, la micro-localisation. En effet, nous verrons que les ultrasons sont utilisés par une société en plein développement. La radio identification (RFID) est une technologie de courte portée qui est moins utilisée que le BLE ou le WPS, mais qui reste appréciable dans la micro-localisation. En revanche, les infrarouges et les signaux TV sont des technologies qui ne franchissent pas les murs, ce qui limite instantanément la géolocalisation intérieure.

La géolocalisation magnétique fait également son arrivée, mais n’est pour l’instant implémentée nulle part, est-ce la technologie de l’avenir pour ce système ?

Fidzup : de la localisation intérieure par le son !

Nous nous sommes intéressés à la start-up “Fidzup” créée, ou plutôt pensée en 2011 par deux étudiants puis commercialisée en janvier 2014, qui vise principalement le marketing à l’aide de la fameuse technologie des ultrasons. Leurs applications “Spot-in Store” et “Spot-in Mall” permettent, dans un magasin par exemple, de recevoir un bon plan sur la robe que vous êtes en train de regarder ; cette solution a été implantée dans plusieurs enseignes. Cependant, en ce début d’année 2016, Fidzup et la société Citae ont collaboré pour créer l’application ‘Pick-out”, imageant par excellence le principe de la micro-localisation. Cette application a pour but de guider tout type de personne dans un lieu public, que ce soit dans les musées, dans les bâtiments publics ou même dans les transports en commun. Afin qu’il soit guidé, l’individu n’aura ni besoin de réseau mobile, de 4G ou de Wifi, mais que de l’application “Pick-out” installée sur son smartphone. En effet, Fidzup a implanté des balises dans les différentes oeuvres rencontrées dans votre parcours, dans les arrêts de bus, etc.. utilisant la technologie d’ultrasons inaudibles à l’oreille humaine mais à 100% par les micros des téléphones lorsque ceux ci en sont à proximité ; ainsi, les malentendants verront des indications sur leur smartphone tandis que les malvoyants pourront écouter celles-ci.

La géolocalisation indoor qui vous guide dans les magasins : Insiteo est là pour vous !

Insiteo propose sa solution à des grandes surfaces, des centres commerciaux, ou à des événements (soirées par exemple). Toute comme Fidzup, la connexion internet chez les utilisateurs ne sera pas requise, il suffit simplement que l’enseigne en question ait fait un plan compatible de sa surface, et intégré l’API d’Insiteo à son application. La société utilise principalement le WPS et le BLE (Bluetooth Low Energy). La principale idée d’Insiteo : lorsque votre liste de courses est prête et remplie sur l’application, cette dernière va la trier, mais également organiser et optimiser votre chemin dans la grande surface en fonction de l’affluence et de votre liste de courses ; bien évidemment, si vous passez devant un article en promotion qui est en lien avec votre liste de courses et que vous ne le voyez pas, vous recevrez une notification de la promotion sur votre téléphone. Espérons cependant de ne pas être harcelé par ce genre de notifications. Insiteo a également intégré son dispositif de géolocalisation intérieure dans l’aéroport de Toulouse Blagnac, qui vise à “réduire le stress et surtout à améliorer l’expérience”.

Il existe bien entendu d’autres sociétés proposant de la géolocalisation indoor, tels que “Pole Star” (concurrent à Insiteo), Ubudu (technologie BLE, principalement des bons plans), Philips (technologie LED nommée “Philips Lighting” nécessitant une application installée par l’utilisateur, utilisée actuellement dans la grande distribution Carrefour à Lille) ou même BeSpoon qui a créé une puce de géolocalisation intérieure.

Autres exemples d’utilisation

Il existe d’autres alternatives d’utilisation à cette technologie : certaines sociétés entreprennent d’analyser le parcours des clients. Grâce au tracking par WPS, les magasins pourront enregistrer le parcours du client. L’analyse de ces enregistrements permettra ainsi d’optimiser l’organisation du magasin afin qu’il soit plus attractif pour sa clientèle. Nous pouvons également imaginer qu’une société crée une application qui, lorsque l’on retourne une deuxième fois dans la semaine au magasin en question, communique des réductions ou des promos pour le client via l’application.

Quid de la vie privée des personnes et de leur anonymat ? La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) impose à tout établissement utilisant ce dispositif de l’avertir clairement à ses clients (par exemple via une affiche à l’entrée de l’enseigne) et d’anonymiser tous ses enregistrements.

Grâce à de nombreuses technologies, la géolocalisation indoor est un système très intéressant et prometteur pour les commerçants de grande surface ou de magasins, et également pour nous, lors de la visite d’un musée ou dans les transports en commun. Cette technologie nous permettra-t-elle un jour, de nous envoyer un message lorsque l’on a oublié son portefeuille chez soi, à peine sorti de sa maison, ou de nous demander “Bonsoir, vous avez passé une bonne journée ?” dès qu’on rentre chez nous ? Y aura-t-il un lien avec la maison connectée et l’intelligence artificielle ?

Les statistiques du mobile Parlez-nous de votre projet